jeudi 18 septembre 2008

LE ROI DIT NOUS VOULONS

Comme le disait ma grand-mère maternelle quand on disait "je veux", elle nous répondait toujours "le roi dit nous voulons"... Pourquoi ?
Parce qu'un roi ne peut vouloir que pour son peuple, et donc, un maire ne peut vouloir que pour ses concitoyens.


Prague :
1.183.729 habitants en 2005,
superficie de 496 km2
densité de 2387 habitants au km2

Vaste infrastructure aussi bien pour les transports en commun que pour les véhicules individuels.
Centre de la république Tchèque, dont la culture musicale est riche (Dvorak, Smetana...) et dont la culture tourne autour de la musique, Prague, qui est un centre culturel européen important, dont les universités ont vu passer de grands noms. Prague, qui est une ville magnifique, mais qui reste Prague, avec ses richesses qui lui sont propres.

Florence :
366.488 habitants
superficie de 102 km2
densité de 3.593 habitants au km2

Florence a été le berceau de l'une des grandes révolutions de l'art : la renaissance. Florence est le berceau des arts. Son coeur regorge d'églises, son fleuve, l'Arno, est parcouru de ponts habités et marchands. J'y suis allée, plus jeune, je me souviens de ces ponts, où s'entremêlent les habitations et les marchés. Le Ponte Vecchio, par exemple.

Prague, traversé par la Vtlava, Florence, traversée par l'arno, Nice... par le Var ? L'ambition de Christian Estrosi serait-elle d'étendre Nice ou, à travers de la Communauté Urbaine, lui rattacher d'autres villes ?

C'est drôle, ces cartes... A moins que le Paillon ne nous soit rendu... Ce torrent qui est l'histoire de Nice, poussé aux oubliettes ?

Nice :
342.738 habitants selon le site de la mairie
superficie de 71.92 km2
densité de 4.771 habitants au km2

Nice est une ville qui cherche de la place. Une forte densité, plus que Marseille. Une ville riche en architecture, j'ai repéré différentes architectures correspondant à plusieurs périodes : période de la grande époque, maisons plus que centenaires... Maisons aux frises superbes, aux boiseries précieuses. Nice, entre Italie et France, qui ne manque pas de culture, mais dont la culture n'a pas été cultivée...
Qu'est-ce que l'on peut en parler de Nice, jusqu'à vouloir comparer la Promenade des Anglais à La Croisette, comme si Nice, n'avait pas son identité, ses identités. On en venait même à parler, lors du conseil municipal du 11 juillet, je crois, lors de délibérations sur le Festival du Jazz, de pissaladières et de produits locaux plutôt que de "saucisses" (pour ne pas parler de merguez).
Oui, la pissaladière, la socca, la salade niçoise, le pan bagnat, sont des parties intégrantes de la culture niçoise, tout comme ses double files, ses conducteurs indisciplinés...
Grâce au tramway, nous avons gagné d'immenses espaces, encore incultes, vides de vie. Certes, il faut le temps. Le temps de redonner vie à des quartiers comme Borriglione/Malausséna, la Place Garibaldi (clin d'oeil à Valérie), la Place Masséna.

Il ne faut pas non plus oublier les populations de nos quartiers populaires, et brasser nos cultures.

20 coeurs de quartier, 20 villages ? Ce qui est sûr, c'est que les villages ne sont pas une inconnue pour notre maire, adepte de l'arrière-pays, et même de la plus petite commune (cf dernier conseil municipal)... mais il est vrai que certains de nos quartiers ressemblent à des villages...
Par contre, les discours vides de sens, nous, les Niçois(es), on n'en veut pas. Expliquez-moi cette phrase, je dois être abrutie quelque part...
"Voilà pourquoi je veux un office. Pour discuter, partager le projet et aussi faire venir une clientèle au pouvoir d'achat multiplié" (???? NDLR)
On sent un discours plus affirmé, non discutable, de la part de notre maire : "Je veux", "Voilà" (prononcé X fois lors de ce dernier conseil municipal), "bon"...

Le vote de la communauté urbaine était une urgence, une date limite étant fixée, une urgence pour tous les projets, partout dans la ville, presque gargantuesques : le réaménagement du port, la ligne 2 du tramway, le réaménagement de l'emplacement de l'ancienne gare du sud, beaucoup d'axes routiers aussi, la restauration du patrimoine niçois... et j'en passe.
Le réveil de l'économie locale, la plaine du Var, le développement urgent de la culture niçoise, la force de FRAP qui porte très mal son nom. Nos trottoirs, nos rues sont dégueulasses. Comment ne pense-t-on même pas à mettre des bacs de sable pour les fumeurs aux sorties de grandes enseignes ? Ah oui, la faute aux faibles, la faute aux fumeurs. Enlevez toutes les cochonneries qu'il y a dedans (plus de 2500 substances chimiques) et on reparlera du cendrier portatif.

Il y a du pain sur la planche, alors, plutôt que de savonner celle du parti socialiste, laissons à Nice ce qui est à Nice.

Et Florence aimerait retourner visiter Florence... Florence veut revoir Florence, à Florence. Et que Nice reste Nice.

Certes, ça pourrait ressembler à Marseille...

4 commentaires:

Tigwenn a dit…

Revoir Florence et mourir? :)
Bonne journée & de gros bisous ;)

Cristina a dit…

Je te souhaite une exellente fin de semaine;
Bisous.

too banal a dit…

Le roi peut vouloir ou en vouloir...
Le coran dit que lorsque les rois entrent dans une contrée, ils la saccagent...
Il y a deux formules politiques liées au pouvoir (c'est hélas manichéen...): celui de domination, cynique, froid et amoral et celui plus humain, éthique et à tendance démocratique (un pouvoir de service)...
Il ne faut rien attendre du bon vouloir d'un roi au figuré comme au propre. J'en sais quelque chose!

Fleurdeblog a dit…

J'ai fait un bond quand j'ai lu le titre de l'article, normal, il y avait écrit Florence... lol
Mais j'en ai marre de lire "il faut que ça ressemble à ci ou à ça" ! On a tout ! Même notre identité, alors zut.
Hi hi Tigwenn, pour ceux qui veulent me voir, ils ne mourront pas, ils seront enrichis (du coeur), quant à la ville, elle est superbe mais il faut en profiter pour faire un détour par Sienne (magnifique) et ne pas manquer, bien entendu, Pise.
Gros bisous.

Cristina, j'aimerais bien voir "ton" Portugal, sais-tu que j'ai appris le portugais pendant un an ?
Je t'embrasse.

Too Banal, On v dire que ton roi actuel est moins pire que son père. Euh, enfin, j'espère ?????
Bizarre, dans ta première description, je reconnais parfaitement quelqu'un....