dimanche 28 septembre 2008

JE NE CROIS PAS QUE...

Le socialisme soit mort. Je ne le crois pas. Il est tourmenté, chacun y veut une place. La meilleure.
Je n'ai toujours pas signé de motion, je ne sais pas si je le ferai. Je voterai, c'est certain. Je sais pour qui je ne voterai pas, c'est déjà sûr. Ce que je veux en premier, c'est le renouveau, ce que j'aimerais, c'est l'unité. Ce que je veux absolument, une gauche capable d'affronter Sarkozy, et de le battre. Douce Florence utopiste...
Qu'elle est belle et radieuse, Ségolène, sur cette scène. Une femme qui sait enflammer les foules autant qu'elle peut en rebuter plus d'un ! Certains pourraient la traiter de clown, je la trouve courageuse de briser les clichés de femme au petit tailleur bien coupé.
La bataille est rude. Les rumeurs vont bon train. Ainsi, Martine Aubry aurait voté Bayrou aux présidentielles, ne rassemblerait pas autant que cela, perdant le suffrage de 3 de ses amis, Cambadélis également, Montebourg aussi... Cela l'affaiblit fortement. Rendrait crédible deux motions fortes dès le départ.

Désolée, j'en pense encore plein de trucs, mais si je veux accomplir au moins la moitié de mes projets de demain, je dois tirer les rideaux... Douce nuit...

2 commentaires:

too banal a dit…

Si j'ai bien compris, tu ne tires pas le rideau sur Ségolène! C'est bien.
De tous les mâââlstodontes du PS, c'est elle qui passe le mieux...

Fleurdeblog a dit…

Non, je ne tire pas le rideau et, au bout du compte, j'hésite entre 2 femmes... bizarre...