mercredi 24 septembre 2008

JOYEUX ANNIVERSAIRE : MONSIEUR X

Ben voilà, j'ai envie de reprendre la formule de mon ancien blog ! Surtout qu'avec Facebook, maintenant, j'aurai plus le choix de gens non connus...
Mais monsieur X, ce n'est pas un inconnu, euh, ni même connu de vous mais que je connais un peu. Alors, à ma manière, je lui souhaite un joyeux anniversaire !
Chose promise, chose due... Cliquer sur l'image pour la voir en plus grand !

Mais donc de connu, et que j'aime, qui est né ce 24 septembre ?

Pedro Amoldovar !
Même si je ne suis pas fan de tous ses films, j'adore néanmoins Tout sur ma mère (que je trouve très émouvant), une histoire de coeur, ce n'est pas peu dire, puisque c'est l'histoire d'une mère dont le fils meurt et elle fait don du coeur de son fils... Histoires entremêlées, où se mêlent tant d'amours. Une belle et immense leçon sur la vie !
l'incontournable Talons Aiguilles, Parle avec elle (assez délicat sur un thème...), La mauvaise éducation.
Plus sur Pedro sur Allociné !!!

L'incontournable Léo Ferré. Je ne savais même pas qu'il était né à Monaco !!! Honte à moi...
Je ne suis pas ce qu'on appelle une fan de Léo Ferré, mais il fait partie des poètes chanteurs, et de notre "patrimoine" national.

«Pour tout bagage on a vingt ans On a l'expérience des parents On se fout du tiers comme du quart On prend le bonheur toujours en retard.»

Ah, si on avait tous les jours vingt ans ! Que ne ferait-on pas, ou qu'est-ce qu'on ferait de plus ?

4 commentaires:

Sublime a dit…

J'adore Almodovar !!!!
Trop fort trop décalé un type qui m'as fait aimer l'Espagne

la mouette a dit…

tu connais ?
chez nous, nous disons ,
ha! si j'avais encore 20 ans et de le lumière à mon vélo !!!
oui... mais faire marche arrière avec un vélo ,,,,,,, ce n'est pas facile !
bisous
mouette

krestor a dit…

Bonsoir Fleur,

Quelle chance pour " MonsieurX " de reçevoir ce magnifique cadeau d'anniversaire.
Je suis certain qu'il l'appréciera énormément.
Impossible que ce cadeau n'atteigne pas son coeur comme une flèche transperce un bouclier.
Peut-être même, que c'est le plus beau cadeau qu'il ait eu de toute sa vie.
Enfin, si cela avait écrit pour moi et bien ce serait le cas...

Et si j'étais lui, pour exprimer mon émotion j'écrirai de vous et pour vous quelque chose comme :

Fleur, c'est un bouton de rose
fragile et parfumé, que de toucher on n'ose,de peur de l'abîmer.
Une chevelure d'ange dans une robe de velours fragile et sans défense
qui a grandi un jour.

Fleur, si j'étais roi, je donnerais l'empire,
et mon char, et mon sceptre, et mon peuple à genoux et ma couronne d'or, et mes bains de porphyre, et mes flottes, à qui la mer ne peut suffire, pour un regard de vous !

Fleur, si j'étais Dieu, la terre et l'air avec les ondes, les anges, les démons courbés devant ma loi et le profond chaos aux entrailles fécondes, l'éternité, l'espace, et les cieux et les mondes, pour être plus près de vous.

Amitiés, chère Fleur.

krestor

Fleurdeblog a dit…

J'aime Amoldovar, mais pas tous ses films et, comme toi, j'ai découvert l'Espagne à travers ses films...

le vélo à l'envers et je me casse la figure !!!
Trop dur !
Bises

alors, monsieur X... On se les souffle ces bougies ?