vendredi 19 septembre 2008

BIP BIP 02 : EVITEZ LES FRITES ET PIZZA MAC CAIN

John McCain ne semble pas avoir envie de rencontrer Jose Luis Zapatero. A moins qu'il ne sache tout simplement pas qui est le chef du gouvernement espagnol. Le candidat républicain a en effet donné une réponse équivoque aux questions de Radio Caracol Miami ce jeudi. La bande son a fait le tour de la blogosphère et des médias américains et espagnols. La polémique, elle, enfle.

Cela devait être une interview pour rassurer la communauté latino sur les liens qui lient John McCain au monde hispanique. Mais l'entretien s'est transformé en polémique et gaffe quasi-diplomatique.

"Parlons de l'Espagne. Si vous êtes élu, voudriez-vous inviter Jose Luis Rodriguez Zapatero à la Maison Blanche ?" demande la journaliste de Radio Caracol Miami à John McCain.



"Je rencontrerai les leaders qui sont nos amis et qui veulent travailler avec nous en coopérant" répond le candidat à la présidence des Etats-Unis. Puis il enchaine sur un hommage au travail du président mexicain, Felipe Calderon, et la lutte qu'il livre contre les cartels de drogue.

La journaliste précise donc sa question à nouveau, reçoit encore des réponses équivoques, puis tente de faire réaliser à John McCain qu'elle l'interroge bel et bien à propos de Jose Luis Zapatero : "Ok. Mais je parle de l'Europe. Le chef du gouvernement espagnol, le rencontrerez-vous ?"

La dernière réponse de McCain ne varie pas : "Je me réunirai avec n'importe quel leader qui porte les mêmes principes et la même philosohpe que nous : droits de l'homme, démocratie et liberté. Et je ferai face à ceux qui n'ont pas ces principes."

La question, elle reste en suspend : John McCain sait-il qui est Jose Luis Zapatero ? La presse américain et espganole s'interroge. Le Huffington Post rappelle que l'Espagne est membre de l'OTAN et que le pays s'est engagé dans la plupart des combats économiques ou militaires avec les Etats-Unis. Des troupes espagnoles sont par exemple stationnées en Afghanistan. Talking Points Memo plaide pour la confusion entre Chavez, Castro et les "voyous d'Amérique latine."

Mais le site du journal espagnol El Pais rappelle que John McCain, interviewé il y cinq mois dans ses colonnes, s'était déclaré "heureux de rencontrer Jose Luis Zapatero."

Gaffe ou pas, John McCain ne garderait-il pas quelques rancunes au président Zapatero de son retrait des troupes espagnoles d'Irak il y a quatre ans ?

Source : fr.yahoonews

3 commentaires:

Francoise du Var a dit…

je ne mange pas de frites surgelées, mais de vraies frites.....

bisous
françoise

Goellia a dit…

Ca tombe bien, j'aime ni l'un ni l'autre.....
Bisous Flo

Fleurdeblog a dit…

Au moins, c'est toi qui épluches... pas de mauvaises surprises... tu sais ce que tu manges !
Bisous Françoise

T'as raison, c'est pas bon pour la santé !
Euh... sauf les pizza de mon pizzaiolo, la reine aux sanguins !!!
Bises