vendredi 31 octobre 2008

ET LA LUMIERE FUT...

Pour ceux qui sont déjà partis parce qu'ils avaient déjà la corde au cou, Auguste Verola apporte donc toute la lumière sur ce quartier que la ligne 1 du tramway traverse et déchire en même temps.
A prendre note d'une place Doyen-Lepine minuscule qui pourrait être l'emplacement d'animations, certes une faculté des Sciences qui pourrait y générer de la vie, mais sans structure adéquate, comment faire ? Une verrue, autre que celle en face de la Buffa, l'ancienne station d'essence, qui serait donc clôturée (pas trop dur ça), et un éclairage public qui devrait être renforcé sur toute la ligne du tram, surtout dans des quartiers où il n'y a aucune vie le soir, voilà qui transforme la vie commerciale !
Alors qu'il y a tant à faire...

Sans parler du stade du Ray... (au fait, personnellement, je prononce Ray, "Rail", et vous ?)

2 commentaires:

Laudith a dit…

c'est de bon augure tout ça alors !!!!

Gros bisous femme très occupée, passe un agréable week-end.

Fleurdeblog a dit…

On y voit plus clair...

Week end sous la pluie, bises