mercredi 26 novembre 2008

CANCER GENERALISE :UNE MERE CHOISIT UNE FAMILLE POUR SES ENFANTS

Une mère malade choisit la famille qui accueillera ses enfants après sa mort

Mardi 25 novembre, 22h24

AFP - Didier BEYNAC

Une jeune femme de 36 ans, de Puiseaux (Loiret), atteinte d'un cancer généralisé, a choisi la famille qui accueillera, après son décès, ses quatre enfants âgés de 2 à 11 ans, pour ne "pas les séparer" et partir "tranquille".

"Je veux que mes enfants vivent dans une famille et ensemble. Après, je pourrai partir tranquille", a expliqué Marie-Laure, interrogée par l'AFP.

La jeune maman, dont la situation a été révélée mardi par le quotidien Libération, a trouvé une famille à Puiseaux où les enfants vont vivre "comme à la maison, garder leur école, le judo, leurs copains, leurs parrains et marraines".

Les papiers devraient être signés jeudi. La famille d'accueil possède un agrément pour trois enfants mais a bénéficié d'une dérogation pour pouvoir accueillir quatre enfants.

"Je dois assurer l'avenir de mes enfants et je voulais tout régler début décembre pour passer un mois tranquille", dit-elle. "Le démarrage a été laborieux. Les gens n'ont pas l'habitude de cas comme le mien où la personne arrive avec sa famille d'accueil (déjà choisie)".

"De plus, on me parlait de temps pour (faire) les papiers. Je répondais: +e n'ai pas de temps", raconte Marie-Laure dont l'espérance de vie est très courte.

Le problème des "papiers" a été surmonté. Face "à une situation familiale difficile, le Conseil général du Loiret a trouvé une solution en concertation avec les parents". Dans un communiqué, l'institution départementale a expliqué avoir "procédé à l'agrément d'une assistante familiale afin que la fratrie ne soit pas séparée, et que les enfants restent vivre à Puiseaux".

Pour "passer les meilleurs moments possibles" avec ses enfants, la jeune maman a acheté pour "1.800 euros de cadeaux de Noël".

"Tout l'argent qu'elle reçoit passe dans l'achat de cadeaux. Avec les caddies pleins, on se fait remarquer", révèle sa meilleure amie Cécile, 28 ans, constamment à ses côtés.

"Elle fait preuve d'un courage fantastique, plaisante. Pourtant, elle souffre et connaît l'issue rapide et fatale. Je n'ai jamais vu une larme", confie l'amie qui s'occupe de la petite dernière pendant que la mère se repose.

Marie-Laure, mère au foyer, a décidé en juin, peu après l'annonce de sa maladie, de se séparer de son mari, chauffeur-livreur, pour se "soigner tranquillement". Il n'est pas "déchu de son droit parental" mais "quatre enfants, c'est trop", précise la mère. Le mari a payé les obsèques choisies par sa femme avec qui il reste en bon termes.

La maman, qui "parfois a du mal à s'imaginer malade", attend la vente de sa voiture, d'ici à huit jours, pour emmener Julie, 11 ans, Thibault, 9 ans le 15 décembre, Mathieu, 5 ans le 24 décembre et Margaux 2 ans, au parc de loisirs d'Eurodisney.

Quand on lit ça, on se dit que ses problèmes, c'est rien. Courage à cette famille. Ma marraine est morte d'un cancer généralisé. Paix à son âme.

A écouter, sur Europe 1.

12 commentaires:

Sublime a dit…

C'est une vraie maman.. elle assure l'avenir de ses enfants de façon a ce que toute leur vie ne soit pas bouleversé...C'est magnifique et c'est super que les autorités ce soient mobilisées pour faire aboutir cette démarche

Fleurdeblog a dit…

C'est une histoire qui m'a beaucoup touchée. Une mère courage !
Beaucoup d'amour, dans un monde pas forcément brute ?

le nicois civique a dit…

J' ai entendu sur RTL cette femme parler de sa mort prochaine, de Noël, de ses enfants.

De l'amour et une paix qui m'ont surpris.

Et d'un seul coup, j'ai eu la chair de poule, même un mec peut être ému et je me suis dit, que nombre de nos disputes, discussions sont peu de choses face à de telles situations.

Fleurdeblog a dit…

Je sais que tu es sensible aux problèmes des gens, cher Niçois civique... et humain !

tanette a dit…

Chapeau bas devant tant de courage et de lucidité.

Laudith a dit…

Ton article me touche énormément, ayant eu un cancer... beaucoup d'admiration pour cette maman qui, se sachant inguérissable, a voulu préserver l'avenir de ses enfants.

Bonne soirée Flo.

Bisous.

Goellia a dit…

Cette histoire m'a beaucoup touché et boulversé........Super que pour une fois les gens se bougent....Gros bisous Flo......JJG en musique chez toi et chez moi......

Anonyme a dit…

Bouleversant

FB

Fleurdeblog a dit…

Cette histoire, qui est plus qu'une histoire, est bouleversante, car elle montre la force d'une femme, d'une mère. Une force incroyable, et un amour à toute épreuve. Quelle responsabilité, don de soi qu'être mère, chose que je ne connais pas. Je ne serai jamais mère, mais l'amour, je peux le donner autour de moi. Et si Sublime repasse par là, elle me dira qu'il faut que je commence par moi-même... N'est-ce pas Sub ?

Sublime a dit…

yep par toi et vois tu cette femme s'aime assez pour accepter sa fin et bien préparer son départ.
S'aimer soi même permet d'aimer els autres avec ce qui nous semble des défauts
J'ai fait cet article pour faire face à la crise financière mais tu peux l'adapter à pleins d'autres crises :-)http://www.beauty-frenchtouch.com/psycho/articles/comment_mieux_vivre_la_crise_financiere-42.html

Fleurdeblog a dit…

Voui, misssssssssssssss

laurence a dit…

Cette histoire m'a bouleversée.Quel courage a cette dame, et quel amour pour ses enfants, que dire de plus?