mercredi 27 août 2008

L'HOMME ATTENDAIT LA NUIT

L'homme au chapeau attendait-il la nuit avec tant d'impatience, qu'un jour, il la peignit ? A grands coups de rouleau, il effaçait peu à peu les nuages pour laisser place, à la lune, aux étoiles, aux rêves ?

Pas mal, ce qu'il y a sur les murs du 12ème canton, non ? L'Est de la ville est riche pour cela. Il faudra que je me renseigne sur cette fresque !

6 commentaires:

Elleona a dit…

Beaucoup de poésie dans tes écrits.
Voir au-delà des mots et des images...
Bonjour d'un coin de France.

Fleurdeblog a dit…

Merci, j'ai aimé cette fresque !

Tigwenn a dit…

Moi aussi j'aime! Quelle belle idée de vouloir repeindre la nuit :)
Belle journée et de gros bisous.

Fleurdeblog a dit…

Adossée à un petit muret fait de vieilles pierres, sur une colline, au milieu des oliviers, de la lavande. Un bon verre de rosé, bien fruité, quelques tranches de saucisson de pays, une bonne pissaladière (j'ai trouvé une boulangerie qui en fait des divines !), avec des amis, parler de tout et de rien, refaire le monde...

Soupiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiir !

Tigwenn a dit…

Mais tout cela est romantique Florence :) J'arrive...
:)

Fleurdeblog a dit…

Je mets le rosé au frais...