mardi 15 juillet 2008

PETITES REFLEXIONS D'UN SOIR

Je suis réfléchie, ce soir... Pensive, un peu mélancolique. Tout plein de choses me viennent à l'esprit. Ce que j'ai vécu, ce que je vis, ce que je fais, ce que je veux, mes désirs, mes regrets, mes espérances, le chemin que j'ai parcouru, le chemin que j'ai envie d'emprunter.
Je ne suis pas d'une nature facile, fleur sauvageonne dans sa prairie, qui charme et qui pique...
J'en ai vécu des choses, des très difficiles, et aussi des joies. Je ne suis pas du genre à me laisser faire, je ne suis pas du genre à adopter la fatalité.
Je me posais ces questions en prenant les photos (tout en faisant mes démarches) cet après-midi. J'aime Nice, mais, je sais quelque part qu'une fois que j'en aurai fait le tour (photographique), je n'aurais pas forcément envie de m'y attarder. Je rêve d'autre chose. Moi qui ai vécu à Londres, en Bretagne, j'ai des envies d'océan, j'ai envie de découvertes.
J'ai aussi envie de partager ma vie. Mais je ne sais pas qui me correspondrait, qui saurait me supporter (?), dont je saurais supporter les défauts. On dit que les enfants identifient l'image du couple à celui de leurs parents. Belle image... Je dis toujours : "je ne crois pas à l'amour". Bien triste non ? Existe-t-il un homme qui m'y fera croire ? Je l'imagine...
Nos routes sont faites de rencontres, j'en maudis certaines...
J'ai rencontré des gens qui m'ont fait souffrir, j'ai rencontré des gens qui m'ont apporté ce qui fait aussi certaines de mes richesses. J'ai rencontré la politique, bien malgré moi, au départ... Dans le hall de mon immeuble ! Les hasards ont fait que ça a continué à mon travail. D'autres choses moins hasardeuses ont fait que j'ai changé de route. J'apprends, je comprends, je n'aime pas, parfois. Même si cela comporte des côtés passionnants, la politique révèle aussi des arcanes bien moins fascinantes. Mais, au delà des idées, des projets, des joutes, des guerres, il y a aussi les hommes et les femmes. Une campagne, cela peut vous transformer ! Vous détruire aussi. Vous bousculer. Mais les coïncidences n'en sont pas forcément. J'écrivais déjà sur la politique à l'âge de 15 ans. Mon environnement, du côté paternel, baignait, d'une certaine manière, dans la politique. Depuis longtemps. C'est mon père qui nous a poussés à nous inscrire sur les listes électorales. Et j'ai toujours voté (sauf à Londres).
Mais la politique ne fait pas tout.
Ce qui me fait sourire, c'est que j'espère encore plein de choses. Mon horizon n'est pas bouché mais ma route n'est pas toute tracée. Un autre tournant m'attend début septembre.
Venons-en à cette série de photos... Un appareil bien décevant, quand même... J'ai hâte de pouvoir en acheter un autre !!!

Une place Garibaldi avec plein d'espace ! C'est dingue l'espace qu'il peut y avoir depuis le tramway. Je me souviens encore de cette place avec la statue au milieu et un par-terre tout autour... De l'espace qui ne servait à rien. Il faudrait aménager un petit espace vert quand même, mais utile.
Oui, les places de parkings... Utilisons donc les sous-sols !



Cet espace, autour du théâtre, qui me plait tant, avec lequel je joue sur les couleurs (et le mode manuel) en photos. Ces tons qui s'allient si bien ensemble. Une petite critique quant au jardin, je préférais quand il n'y avait que des oliviers. Les tons s'alliaient parfaitement au cadre. Bon, il est en restauration actuellement, les dalles de marbre s'avérant dangereuses (et tombent...)?
Ah oui. Le sépia n'est pas intéressant à manier à l'extérieur.




Fichtre ! Trop de luminosité parfois, avec des zones d'ombre, ce n'est pas forcément facile de jouer avec tout cela !



Un petit essai mode normal, puis mode manuel, laquelle préférez-vous ?



Je suis en colère ! La mode est aux tags en hauteur ! Nouvelle manière de prouver qu'on est le chef ? Stupide ! Il y a un autre tag du côté de Carabacel / Gioffredo, et aussi en face du jardin du MAMAC, et sur la République. Il a pas intérêt à se retrouver en face de moi celui qui fait cela (ou ceux..) !



Et enfin, la Place Masséna, sous un autre angle...



Peut-être bientôt la photo de mon homme ? Ou de projets réalisés ?
Fichtre !

11 commentaires:

too banal a dit…

Je ne pense pas que tu puisses faire le tour de ta ville ni dresser de façon exhaustive le portrait de ta cité...Pour le moment, et c'est ce que je constate, tu focalises surtout sur les places, les façades, les détails architecturaux...
Il te reste plein de pains sur la planche! Tu fuis un peu l'humain et les habitants de la ville! C'est comme si la ville était déserte! Viendra un moment où tu auras envie de décrire photographiquement parlant les êtres humains qui partagent le même espace que toi! Que de richesses en perspective car une ville est le reflet des Hommes qui l'ont faite et qui la font au quotidien! Il y a donc d'un côté les pierres quasiment immuables mais il y a, de l'autre, l'évènementiel tout le temps renouvelé...
Et il y a aussi plein plein d'autres choses qui valent la peine d'être photographiées...
Bien sûr, le voyage nous interpelle comme le grand large comme l'aventure...
En fait, tout est prétexte à photographie! Il y en a qui n'ont jamais senti le besoin de quitter le triangle maison-quartier-lieu de travail et qui ne sont jamais arrivé à couvrir photographiquement toutes les facettes de ce parcours ritualisé!
Que la Lumière, chère aux photographes, baigne tes pas, la prunelle de ton coeur et ta chambre noire...

Francoise du Var a dit…

Très nostalgique ton texte, mais de belles photos l'accompagnent et ça égaie un peu.... ton côté morose

Bisous
françoise

tanette a dit…

Que de questions ! Mais qui ne s'en pose pas ? Difficile de savoir si on est dans le vrai...savoir choisir suivant les opportunités qui s'offrent à nous..et puis il y a nos envies, nos désirs qui ne se satisfont pas forcément de ce qui nous arrive...
Tes photos ne te comblent pas toujours, non plus, pourtant elles sont belles et nous font visiter ta ville dans tous ces recoins. Merci.

Cristina a dit…

Je te souhaite de trouver le chemin qui t'apportera la joie intérieure.
Tu ne veux pas devenir"première"
Ministre en Belgique?!!!!!
Bonne journée,bisous.

Fleurdeblog a dit…

Too banal, je ne prends pas les gens en photo à cause du droit à l'image. Par respect, je ne veux pas publier sur un blog public des photos de personnes qui n'ont pas demandé à y être. Je n'aimerais pas que l'on fasse cela pour moi, sans mon autorisation, ensuite, tu peux encourir le fait que l'on te poursuive en justice pour cela. C'est uniquement pour cette raison que vous ne trouverez que des photos d'une ville "vide" mais pleine de vie ! Oui, tout est prétexte à photographie ! Tu me l'as démontré... et j'ai suivi ta voie !!! Comme la rambarde rouillée sur fond de mer bleue sur le sentier de Cap d'Ail...

oui Françoise, très nostalgique...

Oui Tanette, qui ne se pose pas de questions ! grrr. Heureusement, parfois, on a des brins de réponse...

Cristina, je viendrais bien volontiers en Belgique mais pas comme ministre !!!

Bisous à vous.

xavier a dit…

Pas tres drole tout cela, je parle de ce que tu as ecrit ... Contraste avec les photos de Nice que tu nous fais partager. Flo, il faut te dire que "la vie n'est pas un long fleuve tranquille". Si tu veux on pourra échanger mais pas ici, J'ai eu et j'ai encore mes problèmes, mais je me dis qu'il y a plus malheureux que moi. Même parmi ceux ou celles qui te laissent des commentaires, je le sais. Des mots des mots oui bien sur, et je sais que devant la tristesse le mal être aucun mot ne peut rassurer.
Ne te laisse pas aller, la chance te sourira mais il te faut la provoquer
Bonne soirée
Amities
Xavier

Fleurdeblog a dit…

Xavier, merci de tes mots gentils. Je sais qu'il y a toujours plus malheureux que nous mais je suis sure aussi que si je te racontais ma vie en entier, et, dans les détails, tu serais effaré !
J'y travaille pour la chance... j'y travaille... Je suis très loin encore de la sagesse...
Pour les photos et leurs couleurs, c'est pas ma faute, Nice est comme ça !
Mais c'est vrai que j'ai un peu de talent...

Bises, bonne soirée.

Goella a dit…

Mélancolique toi ma belle ce soir......Pourtant que tes photos sont belles.......Suis ton chemin, et tu trouveras la couleur qui ira avec ton coeur........Gros bisous Flo......

Fleurdeblog a dit…

On va donc changer les paroles de la chanson "que la montagne est belle" en "Que la ville de Nice est belle"... Les montagnes avoisinantes aussi !!!
Merci.
Bisous

Sublime a dit…

Tu traverse une période pleines d'incertitudes, de doutes de regrets, car on sais ce que l'on perds mais on ne sais pas ce que l'on va trouver...
Je te souhaite un homme gentil et humain à tes cotés, un homme qui puisse t'aider à trouver ton chemin dans cette vies où tu as été trop souvent seule

Fleurdeblog a dit…

Seule à me battre, toujours, et cesser de me débattre... Un jour, peut-être...