samedi 19 juillet 2008

EN SOUVENIR D'UN TAG

En souvenir d'un tag, et puis d'un autre... Je vais réécrire les 3 phrases, Fay, c'est en prenant un livre au hasard, au chevet de mon lit, et en ouvrant une page, au hasard, et, ça m'a bien plu !

" - Il n'est plus temps de réfléchir, dit-il. Je suis venu chercher une réponse définitive.
- Je vais réfléchir, répétai-je, puis, j'ajoutai, comme après réflexion : Si les plans de la dame ne s'accordent pas aux miens, peut-être alors ceux de votre maitre réussiront-ils selon ses désirs. Car, souvenez-vous, il n'est pas mon maitre."

Jack London, Le Vagabond des Etoiles.

Selon Sublime, donc, je suis :
Une même tristesse en commun, deux façon d’y faire face, elle tente de comprendre le monde , d’apprendre à aimer et à faire confiance une vraie sensibilité à fleur de peau qu’il faut savoir apprivoiser.

Ma tristesse tient en partie à ce que la justice a peu de moyens pour répondre à des monstruosités, et que nous sommes souvent seules à les affronter. Parfois, nous les revivons, j'aurai une autre échéance de monstruosité à dépasser le 15 octobre, et je sais que je devrai y faire face, et tourner la page.
J'ai tant d'autres pages à tourner, comme un livre que l'on essaie de dévorer, et qui vous dévore si vous n'y faites pas gaffe.
Alors prendre le temps de tourner chaque page, en se disant que nous en construisons l'histoire.

Eh non, Sublime, je ne suis pas facile à apprivoiser, c'est, en fait, mon animal Totem...
Alors, les prix que je décerne, je le fais tous les jours (ou presque). Ils se reconnaitront.
Une petite exception quand même, enfin, disons, un remerciement à Laur... pour m'avoir prêté sa rose, qui est l'inspiration du "logo" de mon nouveau projet...

2 commentaires:

Fay a dit…

salut Flô
j'aime bien ce titre "le vagabond des étoiles"
Je trouve aussi que Sublime parle bien de toi
bises

Fleurdeblog a dit…

Chemin de vie ? Comprendre le monde est peut-être une perte de temps si on n'arrive pas à accepter le monde... Toute pensée est subjective.
Mais il est vrai que je suis dure à apprivoiser, faut-il absolument m'apprivoiser ? Bon, on est dimanche, c'est les vacances, en attendant de comprendre le monde, j'essaie de comprendre mon telephone portable, et ce n'est pas une mince affaire...

Le vagabond des étoiles, c'est un sujet sur la réincarnation, ma belle ! Bises