jeudi 17 juillet 2008

CARNET DES ALPES-MARITIMES : VILLE DE GRASSE

Cliquer sur la carte pour l'agrandir.

Mon ex travaille au Plan de Grasse, à environ 5 kilomètres de Grasse. Décision prise, je me lève à 5h30 du matin, me prépare, puis il vient me chercher. Il sera tôt, il ne fera pas trop chaud, il ne fait pas très beau ce matin, tant pis, tentons l'aventure !
Grasse : ville mythique du parfum, et pourtant, je ne vous parlerai pas de parfum... C'est une ville qui doit s'accrocher pour lutter contre la concurrence, car elle est rude ! Dans certaines grandes parfumeries, vous pouvez créer votre propre parfum.
Grasse est une ville riche en architectures, en histoire, une ville qui pourrait ressembler au Vieux Nice et à 500 mètres d'altitude ! Sans la mer... Je n'ai visité aucun musée, il faut dire que mon premier objectif était, bien évidemment, de prendre des photos. La "séance" a duré près de 6 heures, comme d'habitude, mais avec beaucoup plus de marche et de marches...
J'ai été déçue par certains côtés, la perte des artisanats locaux, typiques, je veux dire, artisanats qui ont laissé place aux traditionnelles boutiques que l'on peut trouver... dans le Vieux Nice.
Je suppose que les loyers doivent être moins chers, et donc, une population très hétéroclite, Maghrébins et Cap Verdiens en grand nombre. Une ville qui, en fait, ressemble beaucoup à Nice, en plus petit (et en moins cher, je suppose...)
Déçue par le fait qu'il semble difficile de trouver une fougassette, spécialité de Grasse !

C'est une brioche à base de fleur d'oranger, c'est délicieux...

Départ, autoroute, et pause à Mouans Sartoux. Petit café matinal...



Arrivée au Plan de Grasse, beaucoup de centres commerciaux. Départ...





Il me faudra de l'énergie pour arriver à Grasse...



J'ai adoré cela :

La cheminée, en quelque sorte, est un peu un symbole de Grasse, cela, à cause du parfum et de sa fabrication.

En face de la gare SNCF...

Le sépia s'accorde très bien aux ombres et lumières...

J'adore ce genre de photos, couleurs, pierres anciennes...

Ces deux générations, complices, témoins du passé et de l'avenir, en face du buste de Léon Chiris, sénateur de Grasse, né le 13 décembre 1839 et mort à Paris le 16 janvier 1900, fut élu député en 1874, s'inscrit à l'Union Républicaine (gauche) et devint sénateur en janvier 1882.

Ce buste, "Sfida al Vento" (l'homme luttant contre le vent), offert par la ville de Carrara (Italie) et sculptée par Giancarlo Lepore...

Jolie muse pour une fontaine...

Une vue superbe, mais un temps brumeux...

Et une magnifique cathédrale...

Retrouvez toutes les photos (sélection)


4 commentaires:

too banal a dit…

Merci de nous mettre gracieusement au parfum!...

Fleurdeblog a dit…

Non personnalisable car trop cher sinon...

tanette a dit…

Agréable visite de Grasse où je n'ai fait que passer.

Fleurdeblog a dit…

La ville est pas mal, mais j'ai été un peu déçue.